Blog,  Introduction

Comment utiliser un pendule divinatoire

Le pendule est un outil humble, mais puissant, de connaissance de soi.

C’est un moyen merveilleux d’obtenir des réponses rapides, directes et souvent surprenantes !

Cependant, si le pendule est une forme de divination peu coûteuse et efficace, il y a certaines choses que vous devez savoir avant de commencer.

 

Qu’est-ce que la divination ?

Il existe de nombreuses définitions différentes de la divination, et elles décrivent souvent la pratique de la diseuse de bonne aventure. Mais je veux être clair ici. Je ne crois ni ne soutiens la destinée. Je crois que nous avons le pouvoir de façonner notre propre avenir. Aucun chemin n’est gravé dans la pierre tant que nous ne décidons pas de le façonner.

Pour moi, la divination est plutôt une forme de compréhension d’une question ou d’une situation. La divination peut également aider le chercheur à prévoir le résultat potentiel d’un choix ou d’une décision. Par conséquent, j’aborde personnellement toute forme de divination comme une méthode permettant d’acquérir une connaissance supérieure, une clarté mentale et une orientation spirituelle/matérielle.

 

Qu’est-ce qu’un pendule divinatoire ?

Un pendule divinatoire est généralement une pierre ou un cristal suspendu au bout d’une corde ou d’une chaîne. Le pendule est utilisé comme un moyen d’acquérir des connaissances spirituelles et matérielles. Traditionnellement, les pendules divinatoires étaient utilisés pour localiser de l’eau, des minéraux et d’autres objets cachés sous le sol.

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

Recevons-nous des réponses par magie ? Par les esprits ? Par des pouvoirs psychiques ? Le pendule divinatoire fonctionne en nous connectant à l’inconscient, également connu sous le nom d’archives akashiques.

Lorsque nous posons une question, notre esprit inconscient répond en influençant les terminaisons nerveuses de nos doigts, ce qui fait osciller le pendule en réponse. En d’autres termes, notre corps exprime extérieurement notre connaissance intérieure.

 

Hidden Content

Comment utiliser un pendule divinatoire pour la divination ?

L’utilisation d’un pendule divinatoire est l’une des formes les plus simples de divination, ce qui permet à pratiquement tout le monde de la pratiquer. Vous n’avez certainement pas besoin d’être « psychique » pour l’utiliser ! Voici quelques conseils pour vous aider à démarrer :

 

1. Choisissez le bon pendule

Réfléchissez au type de matériau ou de cristal que vous aimeriez que votre pendule possède. Quelle est votre pierre de pouvoir (c’est-à-dire la pierre avec laquelle vous résonnez et travaillez le mieux dans votre vie) ?

Si vous avez accès à un magasin de métaphysique, tenez chaque pendule et voyez comment il interagit avec vous. Si vous n’avez pas accès à un magasin qui stocke des pendules, envisagez d’en acheter un en ligne. Voici quelques exemples :

Vous pouvez également essayer de fabriquer votre propre pendule en utilisant une ficelle et en essayant d’y attacher un objet lourd (attention, pas trop lourd !). Un pendule facile à fabriquer peut être réalisé en utilisant la ficelle d’un sachet de thé et en attachant une simple perle de verre à son extrémité.

 

2. Nettoyer le pendule

Une fois que vous avez trouvé le pendule de radiesthésie qui vous convient, vous devez le nettoyer de toute énergie résiduelle. Vous pouvez nettoyer énergiquement votre pendule de la même manière que vous nettoyez un cristal.

Par exemple, vous pouvez le passer sous l’eau froide ou chaude, l’enterrer dans la terre pendant une journée, le placer sous la lumière de la lune, utiliser un bol chantant, allumer un bâton de purification, et ainsi de suite. Lorsque vous sentez que le pendule est clair, vous pouvez alors l’utiliser.

 

3. Établir une relation avec le pendule

Construire une relation avec votre pendule est assez simple, mais comme toute chose qui en vaut la peine, cela demande un peu de temps et d’engagement.

Afin d’apprendre le « langage » de votre pendule et de l’accorder à votre inconscient, vous devrez lui poser quelques questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *